Accueil > La mort de François Lalande

Actualités / Actu

La mort de François Lalande

par Gilles Costaz

Un acteur à l’âme insolite

Partager l'article :
Version imprimable de cet article Version imprimable

Né le 29 novembre 1930 à Mostaganem (Algérie), François Lalande est décédé le 1er septembre 2020 à Paris dans sa 90e année. Nous publions le communiqué rédigé par ses proches :
« Acteur de théâtre, de cinéma et de télévision, François Lalande s’est également produit dans des cabarets dans les années 60 (ses sketches les plus connus : Le Folklore germanique et Richard Wagner  ; Le Comportement d’une jeune fille britannique ).
Au théâtre, il a principalement joué dans Les Tables tournantes (m. en scJ.-M. Galey), Les Variations Goldberg (m. en sc. D. Benoin), La Grande Magie (m. en sc. L. Wurmser), Les Acrobates (m. en sc. J.-Fr. Prévand). Régis Santon l’a mis en scène à plusieurs reprises : Staline Mélodie (nomination meilleur acteur dans un second rôle au Molière 2001), La Visite de la vieille dame avec Line Renaud, Macbeth, Le Foyer (nomination meilleur acteur au Molière 1989),Le Confort intellectuel, Messieurs les Ronds de cuir. Pour Staline Mélodie et La Visite de la vieille dame, son interprétation s’appuyait sur des compostions musicales de David Jisse. Il a également été mis en scène par G. Bourdet (Raisons de famille -nomination meilleur acteur dans une second rôle aux Molières 2000), D. Benoin (Les Sept portes), R. Aquaviva (Croque-Monsieur et Zizanie), J.-M. Chotteau (Bouvard et Pécuchet), Fr. Petit (Samedi, Dimanche, Lundi), P. Mondy (L’Huluberlu), C. Yersin (Les Voix intérieures). Il a joué sous la direction de P. Debauche (La Cerisaie), E. Bierry (Le Plus Heureux des trois), J.-P. Bisson (Le Clochard de Sarcelles-sur-Mer et Les Caprices de Marianne), G. Oury (Arrête ton cinéma), G. Retoré (Tueur sans gages), J.- P. Miquel (Le Roi Victor).
Ses dernières apparitions sur scène : Montedidio d’après le roman de Erri Luca, adapt. et m. en sc. L. Wurmser, th. de l’Atalante, et Le Jour qu’on attend (de et m. en sc. O. Brunhes, TRR de Villejuif)…
Au cinéma, il a tourné en particulier sous la direction de G. Aghion, J.-M. Poiré, J. Schwarc, St. Frears, E. Rochant, M. Rivière, J. Lapine, T. Richardson, V. Belmont, V. McEverty, F. Zinneman, P. Chéreau, J.-L. Voullow, W. Huyck, G. Vergez, P. Etaix, S. Korber... Il est connu pour ses travaux sur La Coccinelle à Monte-Carlo et Les Liaisons dangereuses. Il incarne le Père Hervé dans Les Visiteurs…
A la télévision, de nombreux réalisateurs ont fait appel à lui dont M. Laroque, B. Gantillon, N. Companeez, R. Hossein, St. Bertin, Cl. Vajda, B. Taylor, A. Arias, J.-R. Cadet, L. Haynemann, R. Pigault, J. Audoin, P. Monnier, J. Gold, J.-M. Ribes, Cl. Santelli, M. Moussy, P. Bureau... »
C’était un acteur naturellement comique, d’une présence acide, tendre et malicieuse. Des metteurs en scène comme Régis Santon, Daniel Benoin, Liza Wurmser, ont bien senti que François Lalande allait bien au-delà de la simple facétie et, habité par un âme insolite, possédait une originalité accordée à celle des grands auteurs.

Photo Laurencine Lot : François Lalande dans Montedidio, 2012.

Le Mur d'affiches


Visitez le Mur d'Affiches...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.